Ramosud : Ramonage de cheminées, poêles à bois et chaudières à GAZ au Pennes Mirabeau amosud 04 91 51 83 60

Ramonage de cheminées à bois et poêles à bois

Ramosud vous propose ses services pour le ramonage de tout type de cheminées et poêles à bois. Nos techniciens expérimentés vous assureront un nettoyage de vos conduits de manière soignée et propre. A la fin de notre prestation, nous vous délivrerons un certificat de ramonage afin d’être assuré par votre assureur.

Le ramonage d’une cheminée ou poêle bois : entretien et prévention

Vous ne savez pas encore comment entretenir votre cheminée ? Nous sommes là pour répondre à vos questions ! Avant même de couper du bois, assurez-vous qu’elle soit en parfait état et sans danger. Voici tout ce que vous avez besoin de savoir !

Lorsque l’hiver approche, il est nécessaire de remettre en route vos moyens de chauffage. Le ramonage du conduit de votre cheminée permet alors d’effectuer des vérifications quant à la sécurité de votre cheminée tout en inspectant son efficacité. Mais qui doit donc se charger de cet entretien et pour quelles raisons ? Quels sont les risques si vous ne ramonez pas vos moyens de chauffe ? Ci-dessous, les réponses à vos questions.

Le ramonage : entretien et prévention

Premièrement, le ramonage vous permet de faire des économies de consommation : votre chauffage ne sera que plus performant lorsqu’un ramonage aura eu lieu en temps voulu. Il vous permettra d’atteindre un meilleur rendement concernant la chauffe de votre habitation et le tirage sera plus performant. D’autre part, un bon entretien de vos équipements vous permet de les garder en bon état : vous ne laissez ni le temps à la suie de s’accumuler, ni aux nids d’oiseaux et aux branches d’envahir vos conduits et, ainsi, vos équipements restent efficaces et fonctionnels !

Dans un second temps, le ramonage vous assure la sécurité de votre appareil de chauffage : un conduit de cheminée mal entretenu peut vous exposer à de véritables dangers telle que l’intoxication au CO, le monoxyde de carbone. Ce gaz est toxique et entraine le décès d’une centaine de personnes en France chaque année. Résultant de la combustion du bois par exemple, la présence de CO dans votre habitation peut provenir d’une mauvaise évacuation des produits de combustion, soit d’un mauvais entretien de vos conduits ! Le Ministère des Solidarités et de la Santé vous préconise donc de faire vérifier régulièrement vos chaudières, cheminées et poêles par un professionnel ainsi que d’effectuer vos ramonages régulièrement !

Enfin, sachez qu’en cas de sinistre lié à votre appareil de chauffe, le certificat de ramonage délivré par le professionnel lors de son intervention vous permettra d’être indemnisé. Par contre, si votre équipement n’est pas bien entretenu et que vous n’avez aucune preuve du passage d’un ramoneur qualifié, vous vous exposez à un refus de votre assureur de prendre en charge les conséquences du sinistre.

Le ramonage : une affaire de professionnels

N’effectuez pas votre ramonage tout seul. Bien que cela puisse être attirant financièrement, vous risquez d’effectuer de manière incomplète le travail. De plus, vous n’obtiendrez pas de certificat de ramonage, nécessaire en cas de sinistre.

Pour éviter tout problème, vous devez donc faire appel deux fois par an à un professionnel qui détient un agrément pour exercer le ramonage.

Attention aux entreprises pouvant vous proposer de réaliser un tel service mais qui n’auraient pas les qualifications professionnelles requises pour un tel travail, ainsi qu’à ceux qui pratiquent des prix bien au-dessous/au-dessus de la moyenne. De même, méfiez-vous des « bûches ramoneuses » que l’on trouve dans le commerce. Leur utilisation n’équivaut pas un ramonage de cheminée ou poêle à bois. Elles peuvent éventuellement servir à fragiliser la suie avant un ramonage mais en aucun cas ne peuvent le remplacer.

Le ramonage : une histoire de timing

Sachez tout d’abord que le ramonage de votre cheminée est obligatoire : selon l’Ordonnance de Police du 5 mai 1974, il doit être effectué une à deux fois par an, dont une fois lors de la période d’utilisation de votre moyen de chauffe. Nous vous conseillons d’effectuer un second ramonage après la période de chauffe, au printemps, afin que la suie se trouvant dans vos conduits n’ait pas le temps de se coller aux parois. Ne pas le faire vous expose à une amende, alors n’attendez plus !

Le ramonage : une prise en charge par le locataire ou le propriétaire ?

Tout dépend de votre type de logement ! Cependant, que vous habitiez en ville ou à la campagne, dans une maison ou un appartement, que vous soyez locataire ou propriétaire, votre cheminée et votre poêle doivent être ramonés !

Si vous résidez dans un immeuble et que votre système de chauffe relève d’un appareillage collectif, votre syndic s’occupe de son entretien. Cependant, si vous louez une maison ou un appartement dont le conduit dessert un appareil individuel, c’est à vous, utilisateur, de vous occuper de son entretien. Renseignez-vous tout de même auprès de votre propriétaire car l’entretien des conduits est parfois compris dans les charges locatives que vous payez chaque mois.

Coût d’un ramonage

En fonction de la nature de votre appareil de chauffe et de son état (encrassement, fonctionnalité), de sa taille et du temps nécessaire à son entretien ainsi que de l’entreprise, les prix d’une intervention de ramonage peuvent varier.

Notre entreprise facture 65 euros pour le ramonage des cheminées et poêles (et 45 euros pour le ramonage des conduits de gaz).